Vous êtes ici 
  1. Accueil
  2. Conférences
  3. 2006-2007
  4. L’eau en Amérique Latine : exemple de Cochabamba

L’eau en Amérique Latine : exemple de Cochabamba

Film suivi d’un débat, le mercredi 10 janvier 2007 à 18h à l’Agro Paris Tech, amphithéâtre de Grignon

Les intervenants

-  Benoît Doncoeur, Directeur d’agence Véolia Eau, Ancien chargé de mission Amérique Latine
-  Vincent Petit et Loïc Colin, thésards, anciens élèves de l’Agro Paris Tech, auteurs du film diffusé et de l’étude sur l’eau qui l’accompagne, réalisée au cours de leur césure

Le thème

Dans un contexte de prise de conscience de la communauté internationale des enjeux de l’accessibilité à l’eau potable dans les pays en voie de développement, la Banque mondiale recommande aux États de privatiser leur gestion de l’eau. C’est ce que fait le gouvernement néoliberal Bolivien en 1999 sous prétexte de récupération de capitaux pour la construction d’un barrage. Les populations rurale, périurbaine et urbaine qui avaient jusque-là une relation conflictuelle dans la gestion de l’eau à l’échelle régionale, s’unissent pour revendiquer l’annulation du contrat de privatisation ainsi que celle des lois sur l’eau... Cet exemple sera prétexte à une discussion plus large sur l’usage et la gestion de l’eau en Amérique Latine.